Au 17 ème siècle, l'épinette et le clavecin ( instrument à cordes pincées ) connaissent une suprématie incontestée.

Le clavicorde, ( l'ancêtre du piano-forte ) en dépit de ses qualités évidente d'un clavier expressif, ne peut prétendre rivaliser avec le clavecin. Il a une sonorité si faible qu'il ne peut accompagner aucun instruments et il faut un silence absolu pour apprécier ses qualités.

 

Au 18 ème siècle l'idée d'un instrument expressif et puissant s'impose à l'attention des facteurs de clavecin. 

 

Bartolomeo Cristofori (4 mai 1655 - 27 janvier 1731) est un  facteur de clavecins et de clavicordes. Il décide de réunir en un seul les qualité de ces deux instruments. 

Il choisit une caisse de clavecin pour y installer son nouveau mécanisme.

Il a été un facteur de clavecins réputé, mais doit surtout sa célébrité au piano-forte (précédant le piano du XIXe siècle) dont il fut l'inventeur . 

Son premier piano-forte date de 1698.